Découvrez les différents types de vélos

Vous le savez sans doute, il existe de nombreux types de vélos. Du plus simple au plus compliqué, du plus abordable au plus cher, il y en a pour tous les goûts et toutes les pratiques. Commençons par un petit tour d’horizon des différentes disciplines majeures du vélo.

Vous allez voir que même si vous avez l’impression qu’un vélo est un vélo (ce qui en soit est plutôt vrai), si vous voulez mettre toutes les chances de votre côté pour réussir une épreuve ou simplement vous déplacer, il est préférable d’utiliser le bon type de vélo.

1. Le vélo de ville

C’est le vélo le plus courant. C’est un vélo à la fois robuste et léger. Son objectif est de vous permettre de vous déplacer plutôt rapidement mais également, en règle générale, de pouvoir transporter des objets avec vous. Voici une photo d’un vélo de ville.

Vous pouvez observer que le vélo dispose de deux supports pour porter des objets. Un à l’arrière et un autre à l’avant. Vous pouvez également voir que le cadre (la partie turquoise) est très bas entre la selle et le guidon. Cela est fait pour permettre aux dames de pouvoir monter sur le vélo en jupe sans avoir à être dans une position inconfortable.

2. Le vélo de route

C’est un vélo dont l’objectif principal est d’être léger et de vous permettre de vous déplacer le plus rapidement possible. C’est le type de vélo utilisé pour le Tour de France. Découvrons ensemble à quoi il ressemble…

Vous pouvez remarquer que le cadre n’a pas la même forme que le vélo précédent. Il n’y a pas d’espace pour glisser ses jambes facilement, il faut enjamber le cadre pour monter sur le vélo. Vous pouvez également remarquer que la selle est très haute. Ce n’est pas un hasard, en effet, plus la selle est haute plus nous pouvons détendre notre jambe lors du pédalage et par conséquent, délivrer le plus de puissance possible.

3. Le vélo tout terrain

C’est un vélo également très populaire car il est robuste. Il existe trois grandes familles. Les vélos tout terrain (VTT) rigides (sans suspensions), les vélos semi-rigides (avec une seule suspension à l’avant, la fourche) et pour finir les tous-suspendus (avec une suspension à l’avant, la fourche et une suspension à l’arrière, l’amortisseur).

En premier le VTT rigide. Vous pouvez voir que les pneus sont un peu plus larges que ceux du vélo de route. Un pneu large augmente le confort car il a moins besoin d’être gonflé.

Ci-dessous, un semi-rigide, avec une suspension à l’avant, la fourche.

Et pour finir, voici le VTT tout-suspendu. Pour rappel, il a une fourche à l’avant et un amortisseur à l’arrière, soit deux suspensions, d’où son nom.

Ce dernier permet les choses les plus extrêmes comme les sauts, les descentes dans les pierres, avec un maximum de confort et une résistance à la casse élevée (en théorie).